Sport

Europa League : l’entraineur de Rennes dénonce une erreur d’arbitrage

RENNES ELIMINE EN EUROPA – Malgré une belle prestation au match aller, les rennais ont malheureusement été éliminés de la compétition européenne par les londoniens, grâce à un Aubameyang qui était au meilleur de sa forme.

Lors du match aller de l’Europa League, Rennes avait réussi à créer la surprise en s’imposant face à Arsenal la semaine dernière en match aller des huitièmes de finale. Mais les gunners réagiront sur leur propre pelouse lors du match retour en s’imposant par le score de trois buts à zéro, trois buts dont l’un a été clairement remis en cause par l’entraîneur de Rennes après la rencontre.

Rennes était la dernière équipe française en lice dans une coupe d’Europe, mais l’aventure s’arrête en huitièmes de finale pour les rennais, à l’instar du PSG et de l’Olympique de Lyon en ligue des champions. Après avoir remporté le match aller en France (3-1), les rennais étaient en déplacement jeudi soir à Londres pour défier Arsenal pour une place en quart de finale de l’Europa League. Mais les rennais se feront très vite surprendre par un but de l’internationale gabonais Pierre Emerick-Aubameyang dès la cinquième minute. La rencontre s’achèvera 3-0 en faveur des gunners qui obtiennent par la même occasion leur ticket pour les quarts de finale. Si la prestation des rennais expliquait en grande partie cette élimination, l’entraîneur de Rennes estime pour sa part qu’un but non valide pourtant accordé, a clairement fait basculer l’issue de ce match retour. Julien Stéphan a vivement dénoncé l’erreur d’arbitrage sur le second but d’Arsenal dans cette rencontre, un but qui, s’il avait été invalidé, aurait sans doute changé la donne pour Rennes dans ce match retour des huitièmes de finale de l’Europa League. Mais comme le PSG et l’OL, le stade Rennais quitte la compétition en huitième de finale, un bien triste bilan pour les clubs français en coupe d’Europe cette saison.

Julien Stéphan revient sur le hors-jeu non sifflé

«On a été pris dans l’intensité. On imaginait que cette équipe d’Arsenal attaquerait très fort, on s’y était préparés, mais pourtant on a été pris dans les duels, la vitesse de jeu, dans trop de domaine sur la première mi-temps. La marche était un peu haute en première période, et puis sur le deuxième but, il y a très clairement hors-jeu. C’est une décision importante du match, et l’arbitre-assistant a mis beaucoup moins de temps pour lever son drapeau sur nos situations en fin de match. Mais Arsenal a mérité sa victoire et sa qualification. On aurait simplement aimé que ce deuxième but se passe dans d’autres conditions.», a indiqué l’entraîneur de Rennes dans une conférence de presse après le match.

Lire Commentaires

Réagir :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top