Sport

Coupe de France : l’AS Monaco éliminé par Metz

AS MONACO – L’arrivé de l’espagnol Fabregas n’a malheureusement pas empêché les monégasques de concéder une nouvelle défaite, la 11e de la saison toutes compétitions confondues.

Si le championnat était déjà perdu d’avance depuis des mois, l’AS Monaco vient de voir voler en éclat son ultime chance de remporter un trophée cette saison en France. A l’occasion des 16e de finale de la coupe de France, les monégasques étaient opposés mardi soir au club de Metz, actuel leader de la ligue 2 français. Malgré la présence de son public au Stade Louis 2, le club n’a pu éviter une énième humiliation cette saison. Dans un stade quasiment vide, les messins se sont imposés par le score de 3 buts à 1, filant ainsi en huitièmes de finale de la coupe de France. Après la rencontre, l’entraîneur monégasque, le français Thierry Henry, a animé une conférence de presse sur la situation catastrophique du club en championnat cette saison.

Si la relégation se confirme de jour en jour pour Monaco, le club vient de voir voler en éclat son ultime chance de terminer la saison avec un trophée. Pour les 16e de finale de la coupe de France, l’AS Monaco recevait mardi le club de Metz qui évolue en ligue 2. Battus en championnat par Strasbourg, les monégasques ne se sont pas encore réveillés de leur calvaire, et ce malgré le recrutement du milieu de terrain espagnol Cesc Fabregas. Pourtant, les monégasques avaient démarré la rencontre du mardi soir avec une intention de gagner, comme on peut le voir avec les multiplications des occasions lors des 20 premières minutes de la rencontre. Mais les belles intentions ne suffisaient pas, puisqu’il fallait concrétiser ces tentatives en but pour rester encore dans la compétition. A cet exercice, ce sont les messins qui montreront la voie en premier sur une frappe enroulée du pied gauche. Mais la réaction de Monaco ne se fera pas attendre. Avant la pause, les monégasques reviennent à hauteur des messins grâce à un but inscrit par le colombien Falcao. A la seconde période, Metz scellera définitivement l’issue de la rencontre en inscrivant deux nouveaux buts. La coupe de France s’achève donc pour Monaco tout comme le championnat de ligue 1. La priorité pour Thierry Henry et ses hommes est désormais de tout mettre en œuvre pour se maintenir en ligue 1. Pour cela, il faudrait d’abord sortir de la zone de relégation.

Une grosse déconvenue selon Thierry Henry

«C’est une grosse déconvenue. On se crée énormément d’occasions, on arrive à les ouvrir sur les côtés avec Djib (Djibril Sidibé) et Golovine. On a des occasions, des centres, des reprises ratées dans les six mètres. Mon avenir ? Les gens décideront quand ils auront à décider. Le plus important est de faire un coup à Dijon. Il faut nous relancer sur le plan mental. On a un vrai problème à Louis-II, je ne sais pas pourquoi, j’ai du mal à saisir. On avait besoin de se dire des vérités après le match dans le vestiaire. Il faut se montrer unis. Je prends tout pour moi, le manque d’agressivité, le fait de ne pas être bien au Louis-II, les erreurs tactiques. Il nous manque aujourd’hui d’être décisif dans la surface adverse. Il faudra être unis, se battre, aller vers l’avant et être agressifs. Je ne sais pas si les mecs réalisent ce qui est en train de se passer. Je ne peux pas être dans leurs têtes. On est dans une situation critique et on est là pour essayer de se sauver.». Monaco sera en déplacement samedi prochain sur la pelouse de Dijon pour la 22e journée de ligue 1.

Lire Commentaires

Réagir :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top