Société

Miss France 2019 : la difficile soirée de missAquitaine

MISS France – Le rideau est tombé sur l’édition 2019 du concours de beauté dans l’Hexagone, une soirée qui a été marquée par de nombreuses mésaventures pour la représentante de la région d’Aquitaine.

Miss Aquitaine 2018 a vécu une soirée cauchemardesque lors de l’élection de la nouvelle reine de beauté française. Carla Bonesso n’a pas été terminé sur le podium final mais elle aura réussi à laisser son emprunte dans cette compétition. Les malheurs de la jeune candidate à la couronne de la plus belle fille de l’Hexagone démarré la veille de la finale. Pendant les répétitions, elle fait une chute sur la scène qui lui laissera un peu. Mais elle n’était pas au bout de ses peines puisque le pire pour elle allait arriver le jour J de l’évènement, sous le regard de 8 millions de téléspectateurs qui suivaient en direct l’évènement.

L’élection de Miss France 2019 s’est déroulée samedi dernier, une cérémonie qui a été entachée de plusieurs incidents qui ont marqué les esprits. Après les différentes étapes du concours de beauté, la couronne a été décernée dans la soirée à Vaimalama Chaves qui détient par ailleurs la couronne de Miss Tahiti 2018. Si la nouvelle reine de beauté était tout naturellement la vedette des caméras, plusieurs incidents durant la cérémonie ont mis à la lumière d’autres malheureuses candidates. Elue Miss Aquitaine 2018, Carla Bonesso était loin de se douter qu’elle passerait une soirée aussi difficile lors de la finale qui a eu lieu le samedi 15 décembre dernier. A la veille de la finale, la candidate de la région d’Aquitaine a d’abord suscité une grosse frayeur en s’effondrant sur scène lors des dernières répétitions avant le grand jour. L’information a été révélée en toute exclusivité par le quotidien Le Parisien : «A 16h45, patatras, le temps s’arrête. Miss Aquitaine s’effondre sur scène. Son corps disparaît dans le taffetas de sa robe de princesse.». Mais toujours selon le quotidien, cet incident n’était rien de dramatique ou d’inquiétant puisque la patronne du comité d’organisation a fini par rassurer l’assistance après cette chute de Carla Bonesso : « Quelques minutes après, Sylvie Tellier, patronne de la société Miss France, rassure tout le monde : Ce ne sont que des bleus. », poursuit Le Parisien. Mais cet indicent n’était à l’évidence rien comparé à ce qui attendait la miss Aquitaine lors de la finale du concours de beauté.

La nudité de Carla Bonesso exposée aux téléspectateurs

Environ 8 millions de téléspectateurs suivaient en direct la finale du concours Miss France 2019 qui se déroulait depuis le Zénith de Lille. Mais en plein direct, l’un des caméraman de la soirée commettra une grosse boulette qui, bien qu’elle n’a duré que l’espace d’une ou deux secondes, n’a pas échappé à la vigilance des téléspectateurs. Lors de la diffusion d’un direct dans les coulisses, histoire de montrer un peu l’ambiance qui prévaut en dehors de la scène, un cameraman diffuse des images dénudées de miss Aquitaine dans la loge dédiée aux candidates. Si la scène n’a duré qu’un cours instant avant d’être rapidement coupée, elle n’a pas échappé à la vigilance des téléspectateurs. Certains ont même recommandé à Carla Bonesso de porter plainte contre la chaîne TF1 pour avoir exposé sa nudité au grand public pendant l’évènement. Au lendemain de l’élection de Vaimalama Chaves, la nouvelle reine de beauté française, Silvie Pelletier a publiquement présenté ses excuses à tous ceux qui suivaient en direct ce grand évènement : « Cela n’aurait pas dû se passer. C’est une grosse erreur de notre part et ça a un petit peu gâché ce show suivi par 8 millions de téléspectateurs».

Lire Commentaires

Réagir :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top