Jeux

PlayStation : Une nouvelle stratégie pour conquérir le mobile

Pour porter ses licences les plus populaires sur mobile, l’éditeur japonais Sony vient de lancer le recrutement d’un responsable pour une branche mobile de PlayStation. Ce dirigeant aura pour mission de mettre en place une nouvelle stratégie sur 3 à 5 ans afin de conquérir ce marché prometteur.

Par le passé, Sony Interactive Entertainment a tenté plusieurs intrusions sur le marché des plateformes mobiles avec notamment sa gamme Playlink, Run Sackboy, Run ou encore Uncharted. L’éditeur japonais a même développé Xperia Play, un smartphone PlayStation bien en avance sur son temps. Malheureusement tous ces efforts se sont soldés par des échecs. Mais la multinationale ne baisse pas les bras pour autant. Elle tente une nouvelle offensive qui se veut plus structurée. La semaine dernière, elle a publié une offre d’emploi visant à recruter un directeur pour la branche mobile de PlayStation en Californie. Ce poste basé à San Mateo, en Californie, consistera à « développer la stratégie des jeux mobiles de PlayStation Studios », et à « poser les bases des futures opportunités de croissance sur ce marché ».

D’ici 2024 à 2025

Le futur responsable aura pour mission de produire une vraie stratégie pour les 3 à 5 années à venir. Il se concentrera sur le portage des licences les plus populaires de PlayStation sur smartphones et tablettes. « Vous dirigerez tous les aspects de l’expansion de notre développement de jeux, des consoles au PC, aux services mobiles et en direct, en mettant l’accent sur l’adaptation réussie des franchises les plus populaires de PlayStation pour mobile » indique l’offre. Parmi les titres qui seront portés sur mobile devrait certainement figurer des sagas comme The Last of Us, Uncharted, God of War et Gran Turismo. Cependant, l’on pense que ces franchises ne seront pas portées telles quelles sur Android et iOS. Il faudra plutôt s’attendre à des jeux proches de Mario Kart Tour, ou de Pokémon Go.

Des défis à relever

La division mobile sera intégrée aux PlayStation Studios, et collaborera avec tous les studios internes de l’éditeur japonais afin de réaliser des portages adaptés au jeu sur mobile. Bien entendu, le développement de ces jeux sur supports mobiles nécessitera du temps et beaucoup d’investissement. Mais Sony semble décider à y aller à fond, d’autant plus que d’autres portages de grands titres ont déjà bien fonctionné, à l’image de Call of Duty et PUBG. Toutefois, ce n’est pas parce que certaines grandes licences ont enregistré un succès que Sony doit s’attendre au même résultat. Le studio doit proposer une stratégie cohérente et réussie. Il faudra éviter les portages qui n’apportent pas un plus aux joueurs ou qui ne fait que leur apporter des dépenses supplémentaires. Il faudra aussi adapter les jeux au format mobile sans pour autant perdre ce qui les rend spéciaux sur console. La bonne nouvelle c’est que la marque a déjà un label dédié au mobile, PlayStation Mobile.

Un marché très prometteur

Par ailleurs, la multinationale nippone gagnerait à s’associer à des géants du mobile comme Tencent pour atteindre ses objectifs. Si Sony réussit ce pari, il pourrait porter la marque PlayStation sur un public bien plus large, et surtout engranger de potentiels gros revenus. En France, le jeu mobile a réalisé 27% du chiffre d’affaires des jeux vidéo, et cette part est en forte progression depuis 2019. La même tendance s’observe partout dans le monde, sous l’effet des nouveaux émules. Selon des spécialistes du secteur, le marché du jeu vidéo sur mobile devrait ainsi peser en 2021 trois fois plus que le marché du software sur consoles, c’est-à-dire l’ensemble des jeux et services. Il y a donc de bonnes raisons pour Sony d’insister sur ce segment.

Un concurrent à Game Pass en développement

L’on apprend également que PlayStation prépare en ce moment un concurrent au Xbox Game Pass. Ce service de Microsoft permet d’accéder à un catalogue de jeux par abonnement. Son point fort est de proposer toutes les exclusivités des Xbox Games Studios dès le jour de leur lancement, sans frais supplémentaires. Sony a conçu PlayStation Now, mais celui-ci ne fait visiblement pas le poids, malgré maints efforts du studio japonais. Celui-ci envisagerait donc de sortir un nouveau service afin de tenir tête à l’offre de Microsoft. Mais comment PlayStation compte s’y prendre pour rivaliser face au Xbox Game Pass ? Parviendra-t-il à proposer un service aussi compétitif ?

Lire Commentaires

Réagir :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

To Top